Dix longs métrages de fiction soutenus par la SODEC

Montréal, le 6 décembre 2021 – Dix longs métrages de fiction recevront un soutien de la SODEC dans le cadre du programme d’aide à la production (volet 1 – aide sélective à la production de longs métrages de fiction). Les projets ont été sélectionnés à la suite du 2e dépôt de l’année, le 18 août dernier. En voici la liste.

PROJETS DE 2,5 M$ ET PLUS

Cœur de slush
Ce film pour ados nous convie à la rencontre de Billie, 16 ans, qui entame son été comme sauveteuse au parc aquatique avec ses deux meilleures amies et sa grande-sœur-parfaite Annette. Son cœur est chamboulé lorsqu’elle s’entiche de Pierre, un jeune cycliste prodige du coin, et qu’Annette tombe aussi sous ses charmes. En découle un triangle amoureux déchirant où Billie doit une fois pour toutes prendre sa place, briller de tous ses feux et se battre pour vivre l’histoire d’amour qu’elle mérite tout en protégeant son lien avec sa sœur qui s’avérera fragile, mais finalement indestructible.

Scénarisation : Sarah-Maude Beauchesne, d’après son roman
Réalisation : Mariloup Wolfe
Production : Christal Films Productions inc.
Distribution : Les Films Opale inc.

Fleur bleue
La vidéo virale d’une fillette roumaine de 7 ans, prodige de la peinture, circule sur Internet. Mihai, responsable du maintien d’une importante collection d’art à Montréal, est dépêché sur place pour évaluer l’intérêt de la production de la fillette. Il retourne ainsi à contrecœur pour la première fois dans son pays d’origine près de 30 ans après l’avoir quitté. Il devra y confronter des fantômes de son passé tout en nouant des liens inattendus avec la petite Nina.

Scénarisation et réalisation : Geneviève Dulude-De Celles
Coproduction majoritaire québécoise : Colonelle Films inc. (Québec), Les Productions Balthazar (France)
Distribution : Entract Films

Hôtel Silence
Dans cette ode à la résilience et à la vie, Jean décide de partir pour un voyage sans retour dans un pays détruit par la guerre avec un minimum de bagages et une perceuse. Mais rien ne se passe exactement comme prévu. Son désespoir lui semble vite dérisoire face au sort de ceux qui l’accueillent en s’accrochant au moindre espoir de reconstruction. À leur contact, l’urgence d’en finir ne devient plus aussi pressante, au point où Jean redécouvre peu à peu un sens à son existence.

Scénarisation et réalisation : Léa Pool, d’après le roman Ör, d’Audur Ava Olaffsdottir
Coproduction majoritaire québécoise : Lyla Films inc. (Québec), Louise Production Lausanne (Suisse)
Distribution : Les Films Opale inc.

Les hommes de ma mère
Ce drame lumineux met en scène Elsie qui, selon les dernières volontés de sa mère décédée récemment, doit renouer bien malgré elle avec les cinq ex-maris de celle-ci, dont son père avec qui elle est en froid depuis trop longtemps. Elle part ainsi à la chasse aux souvenirs en revisitant les lieux de son existence et, par ricochet, tous les hommes qui ont marqué sa vie. Au fil de son deuil, elle dénoue les mailles de son histoire, se réconcilie avec son passé et aboutit à des révélations sur sa propre nature.

Scénarisation : Maryse Latendresse
Réalisation : Anik Jean
Production : Les Films Jessie inc.
Distribution : Les Films Séville inc.

Les jours heureux
Ce drame musical pose un regard vif et sans tabou sur les questions du legs et de la filiation. À quel prix peut-on poursuivre une relation filiale toxique? Voilà le véritable enjeu auquel Emma, jeune et brillante cheffe d’orchestre montréalaise, est confrontée. Sa relation complexe avec son père et agent, qui maintient une emprise sournoise sur elle depuis l’enfance, jette une ombre de plus en plus écrasante sur elle. Emma devra pourtant faire face aux choix qui s’offrent à elle, tant pour sa musique que pour elle-même, si elle veut parvenir à vivre enfin librement sa carrière et sa relation amoureuse avec Anne.

Scénarisation et réalisation : Chloé Robichaud
Production : Item 7 inc.
Distribution : Maison 4:3

Simple comme Sylvain
Dans ce film à l’humour caustique, la vie confortable de Sophia bascule le jour où elle fait la rencontre de Sylvain, un entrepreneur des Laurentides. Elle quittera tout pour vivre cette passion brûlante en se disant que ce sera peut-être la dernière de sa vie. Mais tout un monde sépare les amoureux··· Elle vient d’un milieu intellectuel montréalais aisé alors que Sylvain vient d’une famille de travailleurs manuels. Sophia en sera quitte pour une solide remise en question sur ses propres valeurs et aspirations après s’être pourtant abandonnée à ses grands élans romantiques.

Scénarisation et réalisation : Monia Chokri
Coproduction : Metafilms inc. (Québec), MK Productions (France)
Distribution : Les Films Séville inc.

Space Cadet
Cette animation de science-fiction en forme de fable musicale sans paroles fera fondre le cœur des petits et des grands. Robot, le fidèle compagnon vieillissant de la jeune Céleste, a toujours veillé au bonheur de sa protégée, surtout depuis la disparition de la mère de la fillette lors d’une mission spatiale. Céleste, devenue à son tour une brillante cosmonaute, s’apprête à partir pour sa première mission interstellaire, laissant derrière elle un Robot esseulé qui doit composer avec une mémoire défaillante. C’est en puisant dans ses souvenirs heureux encore intacts qu’il tentera de faire face au temps qui passe en attendant le retour de sa protégée.

Scénarisation : Mylène Chollet, d’après le roman graphique de Kid Koala
Réalisation : Eric San (Kid Koala)
Production : Les Films Outsiders inc.
Distribution : Maison 4:3

PROJETS DE 2,5 M$ ET MOINS

La fonte des glaces
Louise a une mission : la réhabilitation des détenus qu’elle côtoie dans ses fonctions afin d’éviter d’autres victimes. Dans ce drame policier où elle dirige avec doigté une aile expérimentale de réhabilitation, elle se retrouve un jour devant un nouveau détenu qu’elle soupçonne être le meurtrier de sa propre mère. S’engage dès lors une mission qui rapidement la dépasse et où elle mettra tout en jeu, même sa vie, afin de prévenir en lui toute envie de récidive.

Scénarisation : Sarah Lévesque et François Péloquin
Réalisation : François Péloquin
Production : Couzin Films inc.
Distribution : Alpha Violet, Maison 4:3

Les chambres rouges
Dans ce suspense judiciaire aux accents de cyberthriller, Kelly-Anne se réveille chaque matin aux portes du palais de justice pour s’assurer une place au procès hypermédiatisé d’un tueur en série duquel elle est obsédée. À force de côtoyer les parents des victimes, Kelly-Anne a de plus en plus de difficulté à maintenir son équilibre psychologique. Elle tentera alors par tous les moyens de mettre la main sur l’ultime pièce du casse-tête : la vidéo manquante du meurtre d’une préadolescente de 13 ans qui porte une inquiétante ressemblance avec elle.

Scénarisation et réalisation : Pascal Plante
Production : Les Productions Némésis Films inc.
Distribution : Entract Films

Oublier Charlotte
Ce thriller psychologique d’horreur raconte l’histoire de Pénélope, une nouvelle mère qui ne dort pas. Traquée par la voleuse d’un dépanneur dont elle a été témoin du méfait, elle trouve refuge dans une liaison malsaine avec un ex-amant, délaissant du même coup son fils et son conjoint. Mais où qu’elle aille, elle est hantée par le souvenir de sa petite sœur morte dans d’horribles circonstances··· Rongée par la culpabilité, Pénélope sombre dans une psychose post-partum. Petit à petit, on n’a plus peur pour Pénélope, mais de Pénélope et de ce qu’elle est en train de devenir : une menace pour son enfant.

Scénarisation et réalisation : Chloé Cinq-Mars
Production : 1976 Productions inc.
Distribution : Distribution FunFilm inc.

À propos de la SODEC
La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art, du marché de l’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 32 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

-30-

Source et renseignements
Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
johanne.morissette@sodec.gouv.qc.ca