Image Investir le cinéma menant vers communiqué

La SODEC soutient six projets de courts métrages et deux projets numériques narratifs de format court

Montréal, le 22 décembre 2020 – La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra six projets cinématographiques et deux projets numériques dans le cadre de son programme d’aide à la production (volet 2, aide sélective à la production de courts métrages et de projets numériques narratifs de format court), à la suite du dépôt du 23 septembre dernier.

Courts métrages

Hubris

Trois voyages individuels mettant en scène des artistes des milieux de la danse et du cirque dans des environnements qui se détériorent gravement. Le film (sans dialogue) est une métaphore de la crise écologique qui convie à un virage pour opérer des changements transformateurs.

Écrit et réalisé par Jules de Niverville, produit par Productions MSFTS inc.

Mamita

Une immigrante péruvienne retourne dans sa communauté d’origine à l’occasion du mariage de sa fille, Mari. Sollicitée dès son arrivée, elle met les mains à la pâte, participant activement à l’élaboration des festivités à venir. Elle collabore volontairement aux tâches quotidiennes. Elle distribue des présents aux enfants et de l’argent à tous, fruit de son dur labeur au Canada. Le trop court et précieux temps passé auprès des siens amène Mamita à pleinement saisir les sacrifices liés à son exil.

Écrit et réalisé par Luis Molinié, produit par Vlimeuses Productions inc.

Mother of Invention

Sadie est une écrivaine en congé de maternité victime du pire syndrome de la page blanche de sa carrière. Lorsqu’elle commence à entendre ses voisins se disputer, elle trouve l’inspiration dont elle avait tant besoin pour écrire et invente une histoire captivante à partir de leur dispute. Mais, le monde réel de ses voisins et son monde fictif se fusionnent, et Sadie est alors confrontée à un dilemme moral qui la pousse à remettre son travail, son enfant et sa propre identité en question. Que décidera-t-elle?

Écrit et réalisé par Holly Brace-Lavoie, produit par Sport conception audiovisuelle inc.

Pas de fantôme à la morgue

Keity veut devenir chirurgienne pour poursuivre la tradition familiale. Après une première opération désastreuse, elle n’a d’autre choix que d’accepter un stage à la morgue. Hantée par son échec, personnifié par le spectre de sa grand-mère qui la visite lors de rêves éveillés, elle apprendra à tracer son propre chemin en dehors des attentes de sa famille. Au passage, Keity devra faire la paix avec la mort et avec elle-même. Pas de fantôme à la morgue est un court métrage dramatique teinté d’humour qui propose une réflexion sur notre rapport à la mort et sur le besoin d’affirmation de soi.

Écrit et réalisé par Marylin Cooke, produit par La 115e inc.

La Cache

Le laid recèle ce qu’il y a de plus beau et vice versa… C’est ainsi l’histoire de Clara (14 ans) qui se cache tous les midis dans une toilette de son école pour manger. Aux yeux des élèves du secondaire 3, c’est une « traînée ». Elle a subi leur persécution, mais sait désormais éviter ses bourreaux. Sa vie scolaire reste trouble et dysfonctionnelle. Lorsque Félix (12 ans) entre dans SA pièce pour se protéger aussi, les deux ados se retrouvent en huis clos forcé. Pendant ce tête-à-tête, le potentiel violent des deux bêtes traquées fera place à la complicité. Et quand les assaillants de Félix trouveront leur cache, Clara et Félix n’auront que deux minutes pour élaborer un plan, limiter les dégâts et choisir ce qu’ils vont faire de leurs nouveaux liens. Dans un mélange d’improvisation, de sincérité et de sensibilité, ils risquent le tout pour le tout afin de conjurer le sort.

Écrit par Katherine Dupont, réalisé par Johanne Prégent, produit par Groupe PVP inc. et Michel Gauthier Productions inc.

Danavan

Dans le quartier Limoilou à Québec, René et Polo appréhendent la venue du nouveau voisin d’en avant (Danavan). Sans le savoir, ce jeune homme emménage dans l’appartement de Robert, leur défunt ami ayant trépassé deux semaines plus tôt. René, dans le déni, se renferme sur lui-même malgré les efforts que son sage ami Polo déploie pour l’aider. Lorsque le nouveau voisin utilise le barbecue du défunt, qui est resté sur le balcon de ce dernier, René tilte et décide d’aller le récupérer pendant la nuit. À contrecœur, Polo aide René dans sa mission. Comble du malaise, le nouveau voisin les surprend en plein vol. Mais contre toute attente, ce dernier, conscient de l’épreuve qu’ils traversent, fait preuve d’empathie et les aide à descendre l’appareil. Dans un silence funèbre, ils transportent le grill comme les porteurs d’un cercueil. Un deuil commence et une amitié naît.

Écrit par Miléna Babin, Franie-Éléonore Bernier, Jean-David Rodrigue, réalisé par Franie-Éléonore Bernier, Jean-David Rodrigue, produit par Productions Ciné-Scène inc.

Projets numériques narratifs de format court

Ciel à outrances

Le projet consiste à concevoir et mettre en scène une expérience sonore immersive de 30 minutes à partir de récits poétiques tirés de l’œuvre Ciel à outrances, dans laquelle le spectateur est entraîné dans une expérience faisant appel à la mémoire. L’interactivité de la scénographie et des éclairages contribueront à animer et guider cette plongée introspective en jouant sur les perceptions sonores, visuelles, tactiles et odorifiques.

Écrit et réalisé par Brigitte Poupart, produit par Phi Studio inc.

Lights

Lights est une expérience de réalité virtuelle (RV) en 6DOF (six degrés de la liberté) utilisant la capture volumétrique. Thomas, qui est dans la vingtaine, se réveille dans les décombres d’un accident ferroviaire et rencontre deux survivants : un enfant (Seth) et sa mère (Tess). Ensemble, ils forment une famille de fortune pour faire face à la cause de l’accident : d’horribles créatures à la tête ornée de lumières. Aucune fuite n’est possible – les bêtes réussissent toujours à savoir où les personnages et VOUS-MÊME, l’utilisateur, vous cachez.

Écrit par Samuel Bodin, réalisé par Julien Mokrani, produit par 9409-3796 Québec inc.

À propos de la SODEC

La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art, du marché de l’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 32 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

-30-

Source et renseignements
Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
Johanne.Morissette@sodec.gouv.qc.ca