Logo Cours écrire ton court

La SODEC dévoile les lauréates et lauréats du concours Cours écrire ton court

Montréal, le 26 mars 2022 – La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) a procédé aujourd’hui en début de soirée à la remise des trois prix du concours Cours écrire ton court, organisé par la SODEC, en collaboration avec les Rendez-vous Québec Cinéma, le Festival REGARD et la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC). Le programmateur de cinéma et critique Daniel Racine a animé la remise de prix, qui a eu lieu dans le cadre du Festival REGARD, à Saguenay.

Les lauréats

Le grand prix Cours écrire ton court, d’une valeur approximative de 130 000 $, a été décerné à Olivier Côté pour son scénario Les Rois. Ce grand prix permet un passage accéléré en production et comprend une bourse pour le scénariste gagnant, un soutien en production de la SODEC et des services offerts par les partenaires Post-Moderne, SLA Location, Bande à part audio coop, le cabinet d’avocats Lussier & Khouzam, La Fabrique culturelle de Télé-Québec et par le programme On tourne vert, coordonné par le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ), un nouveau partenaire qui a rejoint le concours au cours de l’édition 2022.

« Son scénario a captivé le jury par son univers crédible et authentique, ses thématiques universelles—notamment la masculinité toxique—abordées tout en finesse et subtilité de même que la vision claire et précise du scénariste », a souligné Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle à la SODEC et présidente du jury final du concours.

Le prix SARTEC, d’une valeur de 2 000 $, récompensant le scénario francophone le plus achevé, a été remis à Laetitia Mallette pour Tu ne nous retrouveras pas vivants qui s’est distinguée pour le suspense et la tension dramatique marquante de son récit, pour l’approche inspirante des thématiques de vengeance et de haine bouleversantes ainsi que pour son écriture cinématographique appuyée par un rythme enlevant.

Le prix Writers Guild of Canada (WGC) a été décerné à Gavin Seal pour Do Not Resuscitate en raison de l’intensité émotive du récit, sa progression dramatique ayant suscité une forte réaction du jury à sa lecture, mais aussi pour son approche respectueuse de thématiques lourdes de sens traitées avec courage. Ce prix, également d’une valeur de 2 000 $, récompense le scénario anglophone le plus achevé.

Enfin, tous les finalistes ont reçu un certificat d’une valeur de 325 $ (et de 3 250 $ pour le gagnant du grand prix) valide à l’achat d’un cours à la carte offert par L’institut national de l’image et du son (L’inis), le partenaire de formation du concours.

Gagnants de Cours écrire ton court 2022
De gauche à droite : Gavin Seal (Do Not Resuscitate), Prix Writers Guild of Canada (WGC), Laetitia Mallette (Tu ne nous retrouveras pas vivants), Prix SARTEC, Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle, SODEC, Olivier Côté (Les Rois), Grand prix Cours écrire ton court. © CTVM.

Un long travail sur les scénarios avec des scénaristes professionnels

Sept projets de huit scénaristes étaient en lice pour la finale. Ils ont été sélectionnés parmi les 91 candidatures soumises au concours cette année : Olivier Côté (Les Rois), Rosalie Fortier et Jeremy Hughes (Couteaux), Laetitia Mallette (Tu ne nous retrouveras pas vivants), Matthew McInerney-Lacombe (Maya’s Brother), Nyassa Munyonge (Hello World :-)), Axel Robin (L’âge tendre) et Gavin Seal (Do Not Resuscitate).

Les finalistes ont été accompagnés par des conseillères et des conseillers à la scénarisation professionnels qui les ont guidés vers la rédaction d’une version finale de leur scénario, présentée au jury : Pierre-Yves Bernard, Alejandro Jiménez, Jeanne Leblanc, Sarah Pellerin et Marie Vien, conseillères et conseillers SARTEC, ainsi que Pierre Larouche et Adrian Wills, conseillers WGC.

Remerciements

La SODEC remercie chaleureusement la porte-parole du concours, Carmine Pierre-Dufour, scénariste, réalisatrice et finaliste de l’édition 2013 de même que les membres du jury final composé d’Hugo Bossaert (délégué aux relations d’affaires, SODEC), Marianne Farley (réalisatrice et actrice), Ariane Gratton-Jacob (chef de contenus, La Fabrique culturelle), Claude Lalonde (scénariste) et Rémi St-Michel (cinéaste).

La tenue de Cours écrire ton court a été rendue possible grâce à la collaboration des Rendez-vous Québec Cinéma, du Festival REGARD, de la SARTEC ainsi que de L’inis comme partenaire de formation, avec le soutien du programme On tourne vert coordonné par le BCTQ, de Post-Moderne, SLA Location, Bande à part audio coop, du cabinet d’avocats Lussier & Khouzam, de la WGC et La Fabrique culturelle, la plateforme culturelle numérique de Télé-Québec.

Logos Rendez-vous Québec cinéma, Regard et SARTEC

À propos de la SODEC

La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art, du marché de l’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 32 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

-30-

Source et renseignements

Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
johanne.morissette@sodec.gouv.qc.ca