Investir le cinéma

Sept projets de courts métrages de fiction soutenus par la SODEC

Montréal, le 27 mai 2019 – La direction générale du cinéma et de la production télévisuelle de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) soutiendra sept projets de courts métrages de fiction dans le cadre de son programme d’aide à la production (volet 2, court et moyen métrage de fiction), à la suite du dépôt du 20 février dernier.

« C’est avec fierté que la SODEC soutient une toute nouvelle cuvée de courts métrages qui promettent, encore une fois, de faire rayonner la culture québécoise, dans toutes les régions du Québec comme par-delà nos frontières », a mentionné Johanne Larue, directrice générale du cinéma et de la production télévisuelle à la SODEC.

Les projets qui seront soutenus par la SODEC sont :

Au Bras-du-lac
Au Bras-du-lac, c’est l’histoire d’une enfant qui devient grande. À 11 ans, Claudia vit des événements bouleversants durant une journée imprégnée du plaisir d’être à la plage. Dans une ambiance fantasmagorique et sensuelle, entre la baignade et les jeux, la nature aquatique envahissante et le mystère de la crique interdite, l’explosion de sa famille et une rencontre improbable transformeront Claudia.

Écrit et réalisé par Caroline Mailloux, produit par 9097-4767 Québec inc. (Les Films Camera Oscura)

La Théorie Lauzon
La Théorie Lauzon est un essai cinématographique psychanalytique sur l’identité et la représentation du mythique mouton noir du cinéma québécois : Jean-Claude Lauzon. Un des cinéastes les plus prometteurs de sa génération, rattrapé par un destin tragique lors de l’écrasement de son avion. À travers un collage d’archives, d’animations, de personnages historiques marquant son imaginaire et d’extraits de ses films, ce court vise à créer le portrait d’un homme tout aussi énigmatique que doué.

Écrit et réalisé par Marie-Josée Saint-Pierre, produit par Productions Périphéria inc.

Le danger en face
Un barbier seul et sans client aperçoit, alors qu’il est à la fenêtre de sa boutique, l’homme qui en veut à sa vie et à sa famille. Son plan est prêt et aujourd’hui sonne le jour où il termine toute cette affaire.

Écrit et réalisé par Alexis Chartrand, produit par Films Maestro inc.

Les grandes claques
24 décembre, le traditionnel party de Noël familial bat son plein chez tante Lisette. Alors que Julie, 8 ans, souhaite l’apparition du Père Noël, son père, Denis, attend seul dans sa voiture que l’heure convenue pour aller chercher ses enfants sonne enfin. Les grandes claques est une comédie dramatique qui met en scène une relation père-fille au moment où leurs rôles traditionnels s’inversent. Une collection de malaises à l’humour aussi noir que sensible mettant en relief la fin de l’âge naïf.

Écrit et réalisé par Annie St-Pierre, produit par Vlimeuses Productions inc.

Résonance
Portrait intimiste d’une jeune femme, Sophie, au moment du diagnostic d’une maladie chronique dégénérative qui vient bouleverser son existence, Résonance trace les contours du choc initial et de sa quête effrénée pour retrouver un sentiment de contrôle sur sa vie et l’espoir de réaliser ses rêves et projets en dépit de la menace constante de la maladie.

Écrit par Cathy Bazinet et Maxime-Claude L’Écuyer, réalisé par Maxime-Claude L’Écuyer, produit par 9215-8534 Québec inc. (Parallaxes)

Rituels sous un ciel écarlate
À l’avant-plan, des silhouettes cherchent refuge dans leurs songes. En toile de fond, une ville déchirée par une guerre civile. Le soleil se couche, rouge, meurtri.

Écrit et réalisé par Dominique Chila et Samer Najari, produit par Productions L’unité centrale inc.

Talk To Me/Parle-moi
Parle-moi se présente comme une fable. Fantaisiste et hyper stylisé, le film explore le combat d’intégration sous formes extrêmes. Muni de personnages étranges et marginalisés, ce court métrage raconte 36 heures du quotidien d’une contorsionniste et d’un échassier, séparément, dans leur lutte pour s’engager dans la société; tout en essayant de préserver leur identité.

Écrit et réalisé par Jules de Niverville, produit par Productions MSFTS inc.

À propos de la SODEC
La SODEC a pour mandat de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises culturelles au Québec et à l’étranger dans les secteurs du cinéma et de la production télévisuelle, du livre, des métiers d’art, du marché de l’art ainsi que de la musique et des variétés. La SODEC a également le mandat de protéger et de mettre en valeur un parc immobilier patrimonial de 31 immeubles, reflet de l’identité québécoise.

-30-

Source et renseignements
Johanne Morissette
Directrice des communications
514 841-2314
Johanne.Morissette@sodec.gouv.qc.ca