cinéma et production télévisuelle

 
 
 
 
 
 
 
 

 

Ce programme vise à faciliter la reprise des activités de préparation, de production, de postproduction et de doublage de l’industrie cinématographique et télévisuelle et à assurer la relance économique de ce secteur.

Il comprend deux volets :

Volet 1 — Aide au maintien des capacités de production dans le secteur audiovisuel

Volet de soutien financier temporaire relatif au maintien des capacités de production dans le secteur audiovisuel (cinéma et télévision).

Objectif

Volet 2 — Volet pilote temporaire (interruption de tournage en raison de la COVID-19)

Vise à offrir une aide financière aux producteurs couvrant une portion des dépenses admissibles liées à une interruption temporaire ou permanente de tournage sur le territoire québécois, et ce, à compter du 15 juillet 2020, lorsque cette interruption est la conséquence directe d’une contamination d’un ou des comédiens ou réalisateurs par la maladie à coronavirus (COVID-19) déclarés sous une police d’assurance valide, et que cette interruption n’est pas couverte par les assurances générales de production audiovisuelle en vigueur pour la production.

Objectifs

 

Pour tous les détails, consultez le programme complet.

Renseignements
Aidetemporaire-secteuraudiovisuel@sodec.gouv.qc.ca

 

Les demandes doivent être soumises par l’entremise du portail électronique de dépôt sécurisé SOD@ccès.

Notez que les numéros de programme dans SOD@ccès sont les suivants :

  • 50-43-01 pour une demande au volet 1 (soutien en production)
  • 50-43-02 pour une demande au volet 1 (soutien au doublage)
  • 50-43-03 pour une demande au volet 2 (aide temporaire – interruption de tournage)

Consultez le programme complet avant de présenter votre demande.

Gabarits à télécharger et à transmettre lors de votre demande dans SOD@ccès :

Foire aux questions

Volet 1

Non, toutes les productions ayant des coûts supplémentaires liés aux mesures sanitaires actuelles sont admissibles. Ainsi, les coûts engagés après le 14 mars 2020 sont admissibles.

Par ailleurs, notez que pour être admissible, une production doit voir sa structure financière complétée.

 

Oui, vous pouvez déposer une demande au volet 1 même si le tournage a débuté.

Cependant, vous devez déposer votre demande au volet 2 par le biais du portail SOD@ccès avant le premier jour de tournage.

 

La demande peut être déposée dès maintenant, mais la priorité d’analyse sera donnée en fonction de la date de début du tournage.

 

Oui, même les projets dont le tournage a débuté après le 14 mars 2020 sont admissibles.

 

Toutes les dépenses engagées à compter du 14 mars 2020, en préproduction, en production ainsi qu’en postproduction sont admissibles.

 

Non, l’aide financière vise à aider exclusivement les producteurs qui doivent supporter des coûts additionnels en lien avec des mesures sanitaires à mettre en place ou tous autres coûts en lien avec le tournage dans le contexte actuel.

 

Vous devez déposer un devis de production détaillé incluant les coûts additionnels liés aux mesures sanitaires ainsi que votre structure financière mise à jour.

 

Volet 2

Les principaux travaux de prises de vue doivent se réaliser avant le 31 octobre 2020, ce qui signifie que pour être admissible à ce volet, plus de 51 % du tournage de votre projet doit avoir lieu avant le 31 octobre 2020.

 

Non, seules les productions entièrement tournées au Québec sont admissibles à ce volet.

 

Lorsqu’un tournage a déjà débuté avant le 14 mars 2020, la COVID-19 demeure couverte par vos assurances. Si c’est le cas, votre projet n’est pas admissible à ce volet.

 

Vous pouvez présenter votre demande de préadmissibilité en remplissant le formulaire 50-43-03 sur SOD@ccès.

 

Non, mais c’est fortement suggéré. L’aide financière reste toutefois conditionnelle à ce que le projet soit admissible, selon le cas, au crédit d’impôt à la production cinématographique ou télévisuelle québécoise ou au crédit d’impôt pour services de production.